AYRAULT René, Guy

Par Éric Belouet

Né le 30 janvier 1933 à Clavé (Deux-Sèvres) ; électricien ; militant jociste du Maine-et-Loire, permanent de la JOC (1956-1960) ; syndicaliste CFDT.

Fils de Gabriel Ayrault, cultivateur, et de Marie née Dufour, sans profession, René Ayrault obtint un CAP d’électricien, un CAP de radio et le BEI d’électricien. Il travaillait à la Société française radioélectrique, à Cholet (Maine-et-Loire) avant de devenir permanent de la JOC en octobre 1956, fonction qu’il assuma jusqu’à mai 1960.

René Ayrault se maria à Dolomieu (Isère) en mai 1960 avec Marie-Thérèse Mergoux, elle-même ancienne permanente de la JOCF.

René Ayrault travailla ensuite comme agent technique chez Alcatel, à Vélizy (Seine-et-Oise, Yvelines), milita à la CFDT et fut délégué au comité d’entreprise.

Dans les années 1990, il était administrateur de l’Habitat communautaire et des ASSEDIC et vivait à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2531, notice AYRAULT René, Guy par Éric Belouet, version mise en ligne le 11 décembre 2008, dernière modification le 5 avril 2017.

Par Éric Belouet

SOURCES : Arch. JOC (SG), fichier des anciens permanents. — Renseignements communiqués par L. Moulinet et P. Hadj-Amar. — État civil de Clavé (2008).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément