BABAUT-LARIBIÈRE. François, Saturnin, Léonide

Né le 5 avril 1812 à Confolens (Charente), mort le 25 avril 1873. Avocat. Républicain. Franc-maçon.

Après des études de droit à Poitiers (Vienne), Babaut-Laribière s’inscrivit au barreau de Limoges (Haute-Vienne) et collabora à divers journaux républicains de la région : L’écho du Peuple de Poitiers, Le Progressif de la Haute-Vienne à Limoges, L’indépendant de la Charente, etc., puis l’Almanach de la France démocratique de 1846. Il participa très activement à la campagne des banquets, ce qui lui valu d’être nommé Commissaire de la République par le gouvernement provisoire. Élu le 23 avril 1848 représentant du peuple dans la Charente, il siégea à gauche et participa très activement aux travaux de la Constituante. Non réélu à la législative de 1849, Babaut-Laribière abandonna la vie politique, mais pas la vie publique, après 1852 et, retiré dans ses terres, il écrivit plusieurs ouvrages dont une Histoire de l’Assemblée constituante et Les lettres charentaises qui donnent des renseignements sur la vie locale de cette époque. Franc-maçon très jeune, Léonide Babaud-Laribière fut élu Grand-Maître du Grand-Orient de France en 1863, contre Hippolyte Carnot*. Il fut nommé préfet de la Charente en septembre 1870. Voir Bouton V.*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25524, notice BABAUT-LARIBIÈRE. François, Saturnin, Léonide , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 25 août 2017.

ŒUVRE : De l’extinction de la mendicité, projet lu à la loge de la « Vraie harmonie » de Poitiers dans sa séance du 10 mai 1839 par Léonide Babaud-Laribière, Poitiers, impr. A. Sauvin. — Histoire de l’Assemblée nationale Constituante, par B.-L., Paris, Michel Lévy frères, 1850. — Lettres charentaises, par L. B.-L., Angoulême, Baillanges 1865-1866, 2 vol. in 8°— Circulaire de F... B.-L., Grand-Maître provisoire du Grand-Orient de France sur la suppression de la Grande-Maîtrise, Nîmes, impr. de Foger et Laporte, 1871.

SOURCES : J. Balteau, M. Barroux, M. Prévost, R. D’Aman, T. de Morembert, Dictionnaire de Biographie française, Paris, Letouzey, 1933 sq. (A. Martin). — A. Robert, E. Bourleton, G. Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français, 1789-1889, Paris, Borl, 1891. — Notes d’A. Perrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément