BABIN Gustave

Né en 1809 à Chouzé-sur-Loire (Indre-et-Loire), mort le 25 janvier 1883 à Chouzé-sur-Loire ; tonnelier ; impliqué dans l’organisation secrète de la Marianne.

Marié et père de trois enfants, républicain convaincu, il fut compromis en 1850 dans un prétendu complot de la société secrète républicaine et socialiste, la Marianne. Condamné le 17 novembre 1855 à quatre ans de prison, il fut transporté à Cayenne en 1856 en vertu du décret du 8 décembre 1851. Il réussit à s’évader et rentra à Chouzé lors de l’amnistie de 1859. Voir aussi François Martel

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25537, notice BABIN Gustave, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 février 2020.

SOURCE : Arch. Dép. Indre-et-Loire, série M. — Archives Nationales d’Outre-Mer, Base de données des dossiers individuels de condamnés au bagne, Gustave Babin — Notes de Valentine Dumas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément