BALLAND Pierre

Ouvrier boulanger à Bordeaux en 1824, membre d’une organisation de compagnons, probablement affiliée au Devoir du Tour de France. Pierre Balland fut condamné à trois mois de prison pour avoir organisé un départ de plus d’une centaine de compagnons boulangers afin de protester contre l’organisation par la ville d’un service de placement. Les autorités eurent recours à l’armée, mettant à la disposition des patrons plus de cent vingt soldats pour remplacer les grévistes qui avaient continué leur mouvement malgré les arrestations. Voir Castéra-Goujet*, Antoine Liccardi*, Paul Marion*, Bernard Pellet*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25636, notice BALLAND Pierre, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1110.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément