BARBANCHE François

Né en 1779, fusillé en mars 1812 à Caen (Calvados), marin.

François Barbanche fut considéré comme l’un des plus violents manifestants au cours d’une bagarre à la halle de Caen. La foule protestait contre la hausse du prix du pain depuis plusieurs semaines et, le 2 mars, avait bousculé les soldats venus pour rétablir l’ordre, et même le préfet. L’Empereur avait envoyé un détachement de la garde avec l’ordre de faire un exemple pour assurer le calme sur les arrières, en prévision de la guerre contre la Russie. Il y eut une soixantaine d’arrestations, six condamnations à mort exécutées, dont celles de deux femmes, plus deux par contumace et dix-neuf autres condamnations allant de huit ans de travaux forcés à cinq ans de réclusion. Voir Goujeon Jeanne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25687, notice BARBANCHE François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 4 juin 2021.

SOURCE : Arch. Dép. Calvados, série M, liasse crise de 1812.

Version imprimable Signaler un complément