BARON Jean

Cordonnier à Pau (Basses-Pyrénnées) en 1824, Jean Baron fut compromis dans une manifestation qui avait opposé de nombreux ouvriers de la ville aux soldats du 55e régiment d’infanterie de ligne. Voir Blanc Jean*, Buchon Louis*, Perre Jean*, Préchou*, Sala J.*
C’était une manifestation de caractère social. Au tribunal, qui prononça finalement l’acquittement des manifestants, tailleurs ou cordonniers pour la plupart, les avocats mêlèrent les souvenirs politiques récents pour plaider l’indulgence. Comment se dresseraient-ils contre l’armée royale, les Palois qui conservent fidèlement la mémoire de Henri IV, et dont aucun des mandataires à la Convention n’a voté la mort de Louis XVI ? Argumentation cicéronienne à souhait, mais qui ne renseigne pas plus que le rapport des magistrats sur les véritables causes de cette affaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25801, notice BARON Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 28 mai 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1113.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément