BARRE Raymond

Né à Marcillac (Aveyron), vigneron, Raymond Barre fit partie des républicains en armes de Marcillac qui se portèrent sur Rodez (Aveyron) pour prêter assistance aux républicains de cette ville lors de la résistance au coup d’État du 2 décembre 1851. Arrêté, il fut condamné à l’Algérie Moins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25833, notice BARRE Raymond, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 31 mai 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Aveyron, minutes des procès des résistants au coup d’État du 2 décembre 1851. — Hippolyte de Barrau, Galerie des préfets de l’Aveyron, tome 4, Rodez, Carrère, 1870. — Notes de J.-M. Cosson.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément