BARTHÉLEMY Jean

Par Pierre Baudrier

Né vers 1820, cultivateur à Chantemerle (Drôme), condamné et incarcéré à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 30 mars 1852

Né vers 1820, cultivateur à Chantemerle (Drôme), Jean Barthélemy fut condamné par le 1er conseil de guerre à 2 ans de détention et 100 francs d’amende pour cris séditieux, affaire antérieure au 2 décembre, et incarcéré à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 30 mars 1852. La Gazette des Tribunaux le fait juger par le 2ème conseil de guerre et signale également le cultivateur Tarel, de Chantemerle, condamné plus légèrement, et, toujours du département de la Drôme, Pierre Nublat, charron et François Nublat, tisserand, condamnés pour affiliation aux sociétés secrètes.
Né à la fin du 19e siècle, un Francis Tarel*, de Saint-Uze (Drôme), prendra lui aussi sa place dans le Maitron.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25875, notice BARTHÉLEMY Jean par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 1er juin 2021.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Arch. Dép. du Morbihan, série Y, écrou 333. – Gazette des tribunaux, 9 janvier 1852, p. 32, 3e col.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément