BAUMANN Pierre

Né vers 1809 ; mécanicien à La Chapelle-Saint-Denis.

Mécanicien à La Chapelle-Saint-Denis (Seine : banlieue parisienne jusqu’en 1860, intégrée à la capitale qui compte dès lors vingt arrondissements), Pierre Baumann fut condamné par le premier conseil de guerre, le 12 janvier 1849 à 3 ans de détention. Il fut exilé en Angleterre le 24 février 1852.

En 1850, il était à Belle-Île et assistait à la tentative de meurtre de Louis Poisson sur Joseph Noyer et témoignera donc au procès de Poisson en décembre 1851.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article25979, notice BAUMANN Pierre , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 juin 2021.

SOURCES : Arch. Dép. du Morbihan, série Y, écrou 90. — Gazette des Tribunaux, 26 décembre 1851, p. 1255, 2e col.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément