BELLANGER François [jugé pour appartenance à la Marianne, acquitté]

Né vers 1833 ; ouvrier carrier à Trélazé (Maine-et-Loire).

Ouvrier carrier à Trélazé (Maine-et-Loire), François Bellanger comparut devant le tribunal correctionnel d’Angers le 21 septembre 1855, comme accusé d’avoir participé à l’émeute du 26 août fomentée par la Marianne. Il nia le fait, de même que celui d’affiliation à cette société secrète. Il fut acquitté. Voir Attibert François et Aubert Pierre.

Il ne doit pas être confondu avec son homonyme François Bellanger, condamné pour avoir participé à la même émeute.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26147, notice BELLANGER François [jugé pour appartenance à la Marianne, acquitté], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 novembre 2022.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 26 septembre 1855.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément