BENOIST Claude, Christophe

Né à Verdun (Meuse). Ouvrier cordonnier à Paris, Claude Benoist fut un combattant de Février, puis capitaine dans la Ve légion de la garde nationale, délégué du Club des Clubs dans la Meuse, vice-président du Comité électoral socialiste des originaires de la Meuse qui se réunissait chez lui, 26, rue Saint-Sauveur (Ve arr., maintenant IIe). En 1851, il fut poursuivi pour affiliation à la société secrète « La Villette », mais acquitté ; on lui en voulait aussi d’appartenir à une Association générale des familles pour la consommation appelée « la Ménagère ».
C’est également dans sa maison que le 4 décembre se retranchèrent les principaux insurgés de la barricade Saint-Sauveur, d’où l’on avait tiré sur la troupe. Il prit la fuite et fut condamné par contumace à « Algérie plus ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26207, notice BENOIST Claude, Christophe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 863.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément