BERRETA Jacques, Antoine

Né à Paris en 1815. Menuisier établi, fabricant de « cages et souricières », 30, rue Galande (XIIe arr., maintenant Ve), Jacques Berreta, ancien chef de section de la Société des droits de l’Homme, fut condamné en décembre 1850 dans l’affaire de la société secrète « la Némésis ». Signalé comme ayant pris part à l’insurrection de décembre 1851, avec son gendre Merlet, il fut expulsé, en tant que fils d’un Milanais, sans qu’aucune charge ait pu être établie en cours d’instruction, sauf la saisie d’almanachs socialistes et d’une note de la Société des Ménages. Voir Barbaste Claude*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26376, notice BERRETA Jacques, Antoine , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 11 avril 2020.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 659.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément