BERTON Jean, Benoît

Né en 1801 à Rebais (Seine-et-Marne). Ouvrier charpentier et marchand de vins à Belleville (Seine), il était en 1848 prud’homme des ouvriers charpentiers au Conseil des industries diverses. Commissaire du Club des Montagnards de Belleville, il participa le 15 mai à l’invasion de l’Assemblée nationale et à la marche sur l’Hôtel de Ville. Du 23 au 26 juin, il ne cessa pas de combattre aux barricades du faubourg du Temple, rentra l’un des derniers et tira encore à travers les persiennes. Le 15 juillet, il fut arrêté et l’on trouva à côté d’un prie-Dieu, à la tête de son lit, un morceau de journal colorié représentant Charlotte Corday montant à l’échafaud. Transporté, il fut réélu, au cours de sa captivité, prud’homme titulaire, par les entrepreneurs de charpente au nombre de 200 qui obtinrent sa grÎce, en septembre 1849. Voir Bouvet Pierre-Mathieu*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26435, notice BERTON Jean, Benoît , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11208.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément