BERTRAND Jean, Éléonore, dit Honoré

Né le 16 mai 1802 à Paris (VIIe arrdt ancien). Ouvrier fondeur en cuivre, Jean Bertrand travaillait rue des Gravilliers (VIe arr., maintenant IIIe). Ancien cavalier du 4e régiment de hussards il était en 1848 lieutenant de la garde nationale, dans la VIIIe légion, et demeurait, rue de Ménilmontant, n° 82, à Paris. À la suite de l’insurrection de Juin, il fut condamné à deux ans de prison par le conseil de guerre. En 1851, il fut blessé rue Aumaire d’un éclat d’obus et en conséquence transporté par la suite (« Algérie moins »).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26456, notice BERTRAND Jean, Éléonore, dit Honoré , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 2955 et B 1578.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément