BILLON Louis (ou BELLION Louis)

Né le 18 mai 1820 à Nueil-sous-les-Aubiers (Deux-Sèvres) ; tisserand ; groupe des « Marianneux » de Brion (Deux-Sèvres).

Louis Billon était le fils de François Billon, domestique, et de Marie Rouleau.

Ouvrier tisserand à Sainte-Verge (Deux-Sèvres), Louis Bellion (nouvelle orthographe de l’état civil à partir de cette date) se maria à Brion le 4 mars 1848 avec Marie-Louise Grignon, fille d’un tisserand dans ce bourg. Ils eurent quatre enfants dont deux nés avant 1856.

Louis Bellion fut compromis dans l’émeute de Brion (22 juillet 1856) (voir Dagot Urbain), et fut inculpé ainsi que son épouse pour participation à un mouvement séditieux et affiliation à la société secrète la Marianne.

Il fut condamné à quinze mois de prison par le tribunal correctionnel de Bressuire, le 13 septembre 1856.

Le couple habitait toujours le bourg en 1881 mais plus en 1886.

Voir Arnault Philippe-Auguste pour la liste des « Marianneux » des Deux-Sèvres condamnés en 1856,

dont ceux de de Brion-près-Thouet comprenant : Bellion Marie, Billy Louis, Bodineau Urbain, Bontemps Jeanne, Bruneau Jean-Baptiste, Cocheau Esprit, Diacre Jacques, Dubois Charles, Frappereau Pierre-François, Godin Joseph, Guibert Pierre, Guichard Jean-Charles, Guillot Héloïse, Guillot Louis, Guillot René,Jeauselon Alexandre, Lambert René, Legereau Henri, Maillet Auguste, Piaud François, Piaud René, Prisset André, Robert-Latreille Pierre, Rouger Pierre, Rouillé François-Armand, Rouillé Jean, Valmont Julien, Valmont Marie, Volland Jules.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26626, notice BILLON Louis (ou BELLION Louis), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 février 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/417, P 1411. — Arch. Dép. Deux-Sèvres, Registre des jugements du tribunal de Bressuire, 1856 ; état civil Nueil-les-Aubiers et Brion. — Christophe Aubert, Le temps des conspirations : la répression politique en Maine et-Loire entre 1814 et 1870, Cheminements, 2006, p. 113. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément