BION

Instituteur au Havre (Seine-Inférieure). Le recteur signalait Bion au ministre, le 14 janvier 1850, comme « se livrant activement à une propagande socialiste ». Antérieurement, il aurait tenu un café et fait de mauvaises affaires. Le recteur se louait qu’il n’eût que 35 ou 36 élèves à la date du 1er janvier 1850. Sans doute est-ce le même Bion, « ancien instituteur à Sainte-Marie-du-Bosc », que la police de Fécamp qualifiait de « démagogue » en 1857 et 1858.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26648, notice BION , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 septembre 2021.

SOURCE : Arch. Mun. Le Havre, J 2/1, liasse 12, et J 2/2, liasse 11.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément