BLÉRY

Ouvrier fondeur de caractères d’imprimerie à Saint-Germain-en-Laye (Seine-et-Oise), Bléry fut poursuivi pour avoir été un des animateurs de la grève du 12 mars 1842 à laquelle participèrent 200 ouvriers des fonderies Tarbé, Laboulais et Cie, à Paris et Saint-Germain.
Tarbé accordait 1 F 20 pour 1 000 caractères, Laboulais ne donnait que 1 F 10. Les ouvriers des deux entreprises s’associèrent pour l’extension à tous des conditions de salaires les plus avantageuses. Voir Cathelin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26774, notice BLÉRY , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 9 mai 2022.

SOURCE : Rapport du commissaire de police au préfet, 12 mars 1842. Arch. Dép. Seine-et-Oise, Série M, liasse grèves 1841-1855.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément