BOIRIVANT Claude.

Né en 1804 à Brindas (Rhône). Cultivateur à Chaponost (Rhône). Claude Boirivant était un militant actif de la Charbonnerie réformée, mouvement socialisant qui se manifesta à Lyon, vers 1841, dans les quartiers ouvriers (Brotteaux, Croix-Rousse. — Voir Belle Jean-Pierre*). Malgré des poursuites en 1842 et la condamnation de 27 de ses militants, l’organisation continua à exister. La Vente à laquelle appartenait Boirivant fut surprise en réunion chez l’aubergiste Auguste Blaise*, à Collonges-sur-Saône, le 6 juillet 1845 et certains participants se défendirent contre la police. Un premier jugement, du 23 août 1845, condamna Boirivant par défaut à six mois de prison. Les attendus soulignaient « les dangers que présente [cette organisation] pour la population ouvrière chez laquelle elle s’efforce d’exciter les instincts de jalousie et de violence ». Un deuxième jugement, du 12 septembre 1845, confirma le précédent (Boirivant était porteur d’un poignard à la réunion du 6 juillet).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26875, notice BOIRIVANT Claude. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série U. Recueil des procès-verbaux des tribunaux correctionnels.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément