BON

Ouvrier mécanicien, Bon fut condamné à dix jours de prison, pour délit de coalition, le 21 septembre 1861, par le tribunal de police correctionnelle de Vienne (Isère). La grève à laquelle il avait pris part avait été provoquée par la trop longue durée de la journée de travail. Voir Clément*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26930, notice BON , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 10 novembre 2021.

SOURCE : Arch. Nat., F 12/4651.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément