BONHEUR Raymond

Par Notice revue et complétée par Ph. Régnier

Né le 20 mars 1796 à Bordeaux (Gironde), mort à Paris le 23 mars 1849. Peintre paysagiste apprécié, Raymond Bonheur était directeur de la propagande ouvrière saint-simonienne dans le VIIIe arrondissement (ancien) de Paris, en 1831 et se disait artiste et prolétaire à la fois. Il participa à la « retraite » de Ménilmontant en 1832. Sa femme, née Sophie Marquis*, participa, comme co-directrice, à l’organisation des ouvriers saint-simoniens du « 2e secteur de Paris ». Ses enfants, Auguste, Isidore et, surtout, Rosa Bonheur*, l’aînée , furent également des artistes exposés. Il termina sa vie, fidèle à ses convictions populaires, comme directeur de l’une des écoles communales de dessin instituées par la Ville de Paris pour les jeunes filles. Voir Moroche*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26957, notice BONHEUR Raymond par Notice revue et complétée par Ph. Régnier, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par Notice revue et complétée par Ph. Régnier

SOURCES : Gustave d’Eichthal, « Nécrologie », Le Crédit, 29 mars 1849. — Thienne et Becker : Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler. — Henry-René d’Allemagne, Les Saint-Simoniens 1827-1837, Paris, Gründ, 1930, in-4°.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément