BONNARD

Chef d’atelier à Lyon (Rhône) au début de la monarchie de Juillet, Bonnard fut membre de la Commission des chefs d’atelier de la ville de Lyon et des faubourgs, à l’automne 1831. — Voir Blanc, de Lyon, chef d’atelier. Il devait, en 1834, fonder avec plusieurs autres de ses collègues une société commerciale de caractère coopératif, s’inspirant plus ou moins des idées de Fourier. Voir Girard* et Romand Jean-Claude Pour le fouriérisme lyonnais, voir Derrion Michel*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26985, notice BONNARD, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 28 septembre 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1358.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément