BONNET Jean

Faiseur de fiches. Condamné à la pendaison et exécuté le 4 novembre 1790, pour avoir participé à Saint-Étienne (alors département de Rhône-et-Loire, maintenant Loire), le 4 août 1790, à l’émeute contre le commis aux aides Berthéas emprisonné pour accaparement. Berthéas avait été massacré dans sa prison dont les portes avaient été forcées. Les insurgés avaient un moment occupé l’Hôtel de Ville et nommé sur place une municipalité populaire. Voir Escoffier Jean dit Tartare, Peyssonneau Joseph, Saunier, Thomas Louise.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27034, notice BONNET Jean, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 18 novembre 2021.

SOURCES : M. Wahl, Les premières années de la Révolution à Lyon, Paris, 1894, p. 200. — Bossakiewicz, Histoire générale de Saint-Étienne, p. 181-182.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément