BONTEMPS Jean-Guillaume

Né vers 1813, ouvrier mécanicien, Jean-Guillaume Bontemps était en 1848 frappeur dans les ateliers Taylor à Marseille (Bouches-du-Rhône). Accusé d’avoir pris une part active aux événements insurrectionnels de la place Castellane le 22 juin, il fut condamné à un an de prison plus 16 F d’amende.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27061, notice BONTEMPS Jean-Guillaume , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Cour d’Assises de la Drôme. Procès des accusés de juin de Marseille, Marseille, impr. nationale-association d’ouvriers, 1849. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément