BORREL David, Gabriel, Félix ou BOREL.

Par Ph. Régnier

Né le 9 mars 1807 à Sorèze (Tarn), mort le 23 mai 1857 à Chateauroux (Indre). Frère cadet de Pierre Borrel*.
Polytechnicien de la promotion de 1825, ingénieur des Ponts et Chaussées à Toulouse, Félix Borrel y fut aussi un propagandiste saint-simonien actif jusqu’en 1831, lorsque son désaccord avec Enfantin* l’amena à prendre ses distances. Il prit néanmoins la défense de Vidal* dans le procès en assises intenté à ce dernier en 1833. Nommé ingénieur en chef du chemin de fer de Vierzon à Chateauroux, il construisit la ligne Limoges-Chateauroux et s’illustra dans son métier au point d’obtenir la médaille d’or de la Société des Ingénieurs de France. L’orthographe Borel est erronée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27125, notice BORREL David, Gabriel, Félix ou BOREL. par Ph. Régnier, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par Ph. Régnier

SOURCES : Livre des Actes des saint-simoniens, Paris, 1833, p. 181. — Bibliothèque de l’Arsenal, Fonds Enfantin, ms. 7 671/45.— J. Balteau, M. Barroux, M. Prévost, R. d’Aman, T. de Morembert, Dictionnaire de Biographie française, Paris, Letouzey, 1933 sq. — Pierre Chabbert, « Notes sur quelques saint-simoniens tarnais. À propos du Dictionnaire biographique du Mouvement français », Bulletin de la société des sciences, des arts et des belles-lettres du Tarn, 1969-1970, n° 25-29, p. 13 et suiv.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément