DABAUVALLE Michel, Louis

Par Michel Gorand

Né le 29 octobre 1923 à Anizy-le-Château (Aisne), mort le 13 août 2004 à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) ; syndicaliste CFTC puis CFDT ; secrétaire fédéral de la Fédération CFTC des cheminots (1960-1962).

Fils d’un agent technique au ministère des Régions libérées, Michel Dabauvalle fut embauché en mai 1941 par la Compagnie des Wagons-Lits, puis fut détaché le même jour au service VB de Paris Sud-Ouest. Nommé auxiliaire à la SNCF en novembre 1944, il fut mobilisé en février 1945 et affecté à son retour au district de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) en mars 1946.
Il adhéra à la CFTC en décembre 1944 et appartint à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) et, plus tard, à l’Action catholique ouvrière (ACO). Élu délégué du personnel en 1949, il devint secrétaire du secteur fédéral de Paris-Sud-Ouest en 1955 et, en conséquence, membre du comité national des cheminots CFTC, puis fut élu au bureau fédéral de septembre 1960 à octobre 1962. De 1960 à 1973, il milita à l’Union fédérale des cadres (UFC-CFTC puis CFDT), comme représentant de la commission technique des Services communs, puis fut élu secrétaire général adjoint de 1965 à 1971 ; il participa à la commission mixte du statut et, surtout, suivit pour la Fédération CFDT le dossier formation professionnelle continue, notamment dans les années 1970. À la retraite, il représenta les salariés à la commission technique des accidents du travail de la Direction régionale des affaires sociales (DRAS) de l’Ile-de-France, puis représenta la CFDT dans un organisme d’Ile-de-France de réinsertion professionnelle des handicapés de 1989 à 1993.
Il milita à l’Union régionale des retraités FGTE de l’Ile-de-France (URR-FGTE) et représenta la CFDT à la commission retraites du comité central d’établissement (CCE) de la SNCF.
Il fut nommé chevalier de l’Ordre national du Mérite en mai 2001.
Michel Dabauvalle s’était marié en juin 1947 à Paris (XIIIe arr.) avec Marie Thérèse Vitalis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2722, notice DABAUVALLE Michel, Louis par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 3 mai 2020.

Par Michel Gorand

SOURCES : Le Cheminot de France. — Correspondances avec le militant, 1999. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément