BOURGEOIS

Charpentier d’Elbeuf (Seine-Inférieure). Auteur, avec plusieurs autres charpentiers, d’observations adressées à Deschamps, le 20 mars 1848. Il s’agissait de justifier la demande d’augmentation de salaire de 2,75 F à 3,50 F par jour ouvrable. Selon les calculs des charpentiers d’Elbeuf, cent soixante-quinze jours ouvrables à 2,75 F faisaient un gain journalier réel de 1,30 F et cent soixante-quinze jours ouvrables à 3,50 F un gain journalier réel de 1,67 F pour une année de 365 jours. Voir Constant*, Constant* fils, Damoy Pierre,Louis.*, Désiré Pierre*, Dubois*, Lancelin Baptiste*, Maillard Joseph*, Petit Jacques*, Renaux Honoré*, Renoult Édouard* et Deschamps Frédéric*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27343, notice BOURGEOIS , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Seine-Maritime, série M non classée, liasse de 121 pièces intitulée Fabriques, Ouvriers.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément