BOURGOIN François

Né vers 1800, François Bourgoin était journalier-mineur au Chautay (Cher). Le 14 novembre 1846, à Mornay-Berry (Cher), il injuria et donna des coups de poing à un marchand de blé. Depuis plusieurs jours, il incitait les mineurs à agir à l’occasion du marché prévu, le 28, à Nérondes (Cher). Arrêté le 25 novembre, son incarcération à la prison de La Guerche mobilisa 200 à 300 mineurs qui, le 26, attaquèrent le bâtiment en menaçant d’incendier la ville. Cernés et sollicités par le maire, les gendarmes consentirent à libérer provisoirement Bourgoin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27357, notice BOURGOIN François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 janvier 2022.

SOURCE : Arch. Dép. Cher, 31 U 588. — Note de M. Pigenet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément