BOUVET Francisque [BOUVET François, Joseph, Francisque]

Par J. Risacher

Né le 25 avril 1799 à Vieu -d’Izenave (Ain), mort le 1er décembre 1871 à Lyon (Rhône). Médecin et homme de lettres. Républicain. Représentant du Peuple.

Fils d’un officier et parent d’Aristide Bouvet*, Francisque Bouvet, fut d’abord journaliste et homme de lettres, publiant en 1828, un recueil de poèmes, Loisirs de la solitude, qu’il fit vendre au profit des Grecs. Auguste Blanqui* ne précise pas, dans ses notes sur le texte de Louis Nouguès, à quel titre il participa aux activités étudiantes au début des années trente. D’après un registre d’écrou, il était aussi médecin, demeurant 9, rue St Paul, à Paris (IXe arr., maintenant IVe) et il fut condamné à 3 mois de prison le 5 janvier 1833 pour attaque contre la dignité royale, et incarcéré à Sainte-Pélagie du 26 février au 25 mai 1833
Francisque Bouvet fut rédacteur de la Revue indépendante en 1840, fonda le républicain Réveil de l’Ain et sera élu le 23 avril 1848 représentant de l’Ain à la Constituante. Il se plaça à gauche et vota à gauche. Réélu à la Législative le 13 mai 1849, il vota avec la Montagne. Il rentra dans la vie privée après le coup d’État du 2 décembre contre lequel il se manifesta. Il accepta cependant du pouvoir impérial la place de consul de France dans la ville ottomane de Mossoul (maintenant en Iraq) et la Légion d’honneur (1867).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27460, notice BOUVET Francisque [BOUVET François, Joseph, Francisque] par J. Risacher, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par J. Risacher

ŒUVRES : Il publia de nombreux ouvrages, dont : République et monarchie, 1832. — Du principe de l’autorité en France : conciliation des partis, 1839. — Du rôle de la France dans la question d’Orient, 1840. — De la confession et du célibat des prêtres, 1845.

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), registre d’écrou DY 8/7 n° 729). — A. Robert, E. Bourleton, G. Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français, 1789-1889, Paris, Borl, 1891. — L.-A. Blanqui, œuvres I. Des origines à la Révolution de 1848, textes présentés par D. Le Nuz, Nancy, Presses Universitaires, 1993.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément