BRANDT

Né vers 1890, mécanicien, Brandt fut l’un des sept conjurés du « complot » des Tours de Notre-Dame (4 janvier 1832) arrêtés dans les tours mêmes. Inculpé dans l’affaire du complot des Tours de Notre-Dame (4 janvier 1832). Condamné à cinq ans de prison, le 21 mars, par les assises de la Seine, comme Considère qui n’avait été arrêté qu’après, tout en revendiquant sa responsabilité, il fut incarcéré à Sainte-Pélagie du 24 mars 1832 au 6 juin 1832. Il fut ensuite emprisonné à Poissy en compagnie de Claude Considère.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27524, notice BRANDT , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 avril 2019.

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine) D Y 8. — Note de J-C Vimont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément