BRÉGEOT

Instituteur à Saint-Vallier (Vosges) depuis 1847. Brégeot était dénoncé dans un rapport du sous-préfet de Mirecourt, le 31 janvier 1850 : « Il a amené presque toute la commune à voter pour les candidats de la liste la plus avancée. » Il était roux et, paraît-il, montrait sa chevelure pour marquer qu’il était rouge (!) Le dimanche avant l’élection de Vaubex (Vosges), « en sortant de l’église avec les habitants, il déclamait contre les riches disant qu’assez longtemps ils avaient eu les places et les biens, que c’était maintenant au tour des pauvres. M. le curé de Bouxières, témoin de ces déclamations, a pris la défense des principes sociaux pour atténuer l’effet des imprudentes paroles de l’instituteur. »
Autre grief : « Le sieur Brégeot a cherché à entraîner l’instituteur de Bouxières-aux-Bois, homme d’ordre et de bons sentiments, dans le camp socialiste, il l’engageait à s’abonner avec lui au journal La Réforme... » Et de conclure : « Une suspension [...] le fera réfléchir [...] il a été réprimandé par le conseil supérieur dans sa séance du 14 août dernier. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27557, notice BRÉGEOT , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 avril 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Vosges, 1 T 2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément