BROËT Auguste ou BROÉ

Né le 29 décembre 1811 à Bourg-Saint-Andréol (Ardèche). Saint-simonien à partir de 1831 au moins, il fut membre du « deuxième degré » et fit partie des apôtres retirés à Ménilmontant en 1832. Après la dispersion du saint-simonisme, c’est lui qui, à la demande d’un éditeur, rédigea, d’après une sténographie, le Cours d’économie politique de Michel Chevalier au Collège de France. Il était rédacteur au Journal des Débats dans les années 1840. Enfantin fut encore en relations avec lui au sujet d’un projet de mine à Privas. On le disait devenu « millionnaire ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27680, notice BROËT Auguste ou BROÉ, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Bibl. Arsenal, Fonds Enfantin, ms. 7 617, 7 647, 7 670/57, 7 671/37 7 789/79. — Henry de Pène, « Causerie », La Mode nouvelle, vol. 9, 21 mars 1858, p. 431-432 — Henry-René d’Allemagne, Les Saint-Simoniens 1827-1837, Paris, Gründ, 1930, in-4°, p. 106 et 118. — S. Charléty, Histoire du saint-simonisme, Paris, Hartmann, 1931. 2e éd., p. 78. — Note de Ph. Régnier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément