CABRIÉ

Vigneron, Cabrié était secrétaire du club « rouge » de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), appelé « Le Jeune Cordelier », en 1848. Son intervention à la séance du club du 21 mars 1848 est ainsi rapportée dans l’organe du club du 23 : il « recommande l’union, la fraternité des ouvriers de tous les métiers, des propriétaires, des capitalistes » ; « il reconnaît que la République seule peut nous mener au bonheur de tous » ; « il demande la diminution des gros traitements ». Un autre clubiste, Bibal, remercie le secrétaire et « déclare qu’il est honoré que ses opinions soient celles de la corporation des vignerons », « cette classe d’ouvriers de Villefranche, si nombreuse, si laborieuse, si honnête ». Voir Bibal*, Caussanel Louis*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27920, notice CABRIÉ, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Le Jeune Cordelier, n° du 23 mars 1848.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément