CADÉ Hippolyte

Né à Corcieux (Vosges) vers 1824. Menuisier dans son bourg natal. À l’occasion de la venue de représentants démocrates-socialistes à Corcieux, il parcourut les rues, dans la nuit du 8 septembre 1848, en chantant des chants séditieux. Il fut condamné en simple police à trois jours de prison et 15 F d’amende pour tapage nocturne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article27932, notice CADÉ Hippolyte, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle ; Correspondance du procureur général.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément