CANON

Ouvrier porcelainier qui aurait été l’organisateur des grèves des fabriques de porcelaine de Conflans (Seine ? ou Conflans-sur-Seine, Marne ?) et de Chantilly (Oise) à la fin d’octobre 1833. Sa qualité aurait été celle de « secrétaire du bureau central », rue Popincourt, n° 34 ou 39, à Paris. La police, qui perquisitionna chez lui, le fit parce que les autorités vierzonnaises avaient saisi le produit d’une quête de solidarité faite en faveur de leurs camarades de la région parisienne parmi les ouvriers porcelainiers vierzonnais, par Lautz, l’un d’entre eux, ainsi que la correspondance de Lautz avec Canon. Voir Lautz.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28037, notice CANON, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 4 mai 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1220.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément