CANU (fille).

Participante de l’insurrection de Rouen (27-28 avril 1848). Mlle Canu heurtait aux portes avec un balai en demandant des armes. La cour d’assises de Caen la frappa, le 7 décembre 1848, de cinq ans de travaux forcés. Elle se pourvut en cassation. Son sort ultérieur n’a pas été découvert. Voir Durand-Neveu*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28045, notice CANU (fille). , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Compte rendu du procès de Caen par le Journal de Rouen. — Procès des insurgés de Rouen. cour d’assises du Calvados, Caen, impr. Delos, 1849, in-8°, 107 p. (Bibl. Nat., Lb 54/1684).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément