CAPELLE (aîné)

Ouvrier mécanicien. Sa candidature à la Constituante (élections d’avril 1848) fut repoussée au Club de l’Industrie, de Montauban, par 65 voix sur 232 votants, au profit de celle du citoyen Rey fils, entrepreneur. Le 29 mars, il n’en annonça pas moins sa candidature. Son manifeste électoral parut le 11 avril. Il s’adressait à ses « camarades ouvriers » et s’étendait longuement sur la « question du travail ». Aux élections, il n’obtint que 266 voix dans l’ensemble du département.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28053, notice CAPELLE (aîné) , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 août 2010.

SOURCES : Arch. Dép., Tarn-et-Garonne, 17 M 2. — Courrier du Tarn-et-Garonne, 27 et 31 mars, 11 avril 1848.

Version imprimable Signaler un complément