CAREL Gabriel, Jean-Baptiste

Ouvrier chapelier à Paris sous la monarchie de Juillet, travaillant en 1839 62 rue du faubourg Saint-Denis (Vearr., maintenant Xe), et résidant 35 rue des Blancs Manteaux (VIIearr., maintenant IVe),. Il fut condamné, en mai 1839 à deux mois de prison pour avoir été l’un des organisateurs d’une coalition des chapeliers de Paris. La Société auxiliaire des Ouvriers Approprieurs Chapeliers, qui fut alors découverte avait une organisation hiérarchisée selon la qualification professionnelle. Les demandes d’augmentation de salaires semblent avoir été finalement accordées. Il fut l’objet d’une seconde condamnation à un mois de prison pour coalition par arrêt de la cour royale de Paris du 28 juin 1839. Voir Hérouard Auguste*, qui subit les mêmes peines.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28098, notice CAREL Gabriel, Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, mai 1839. — Arch. Dép. Paris (Seine). DQ 19 / 607, n° 3656

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément