CARPENTIER François, Timothée

Né à Moliens (Oise) qu’il quitta en 1842 pour venir habiter à la Chapelle-Saint-Denis (Seine) où, en 1846, il entra comme chaudronnier chez Lemaître, rue Cavé. En février 1848, il était du nombre des ouvriers dont le mouvement imposa au fabricant la réduction de la durée du travail, dès avant le décret du 2 mars. Garde national à la Chapelle, le 23 juin, il occupa avec sa compagnie insurgée la barrière Poissonnière où il défendit pendant deux jours la barricade. Arrêté, il resta en transportation jusqu’en 1849.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28122, notice CARPENTIER François, Timothée , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 2182.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément