CARRA

Ouvrier tailleur proudhonien. En 1848, il était parmi les fondateurs de « la Réciprocité », société d’ouvriers tailleurs, dont il prit la gérance, et qui s’inspirait des idées de réciprocité, de mutualité des échanges, qu’avait défendues Proudhon avec sa Banque du peuple. En 1867, « la Réciprocité » fonctionnait encore, mais sous le titre de Société des Tailleurs, 1, rue du Coq-Héron.
En 1865, Carra avait été parmi les fondateurs de « la Sincérité », association coopérative de consommation, et il siégeait à son conseil de gérance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28129, notice CARRA , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : J. Gaumont, Histoire générale de la Coopération en France, t. I.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément