CASSAL Philibert

Né en 1815 à Altkirch (Haut-Rhin). Frère aîné de Armand Cassal* et de Charles Cassal*. Notaire à Ferrette (Haut-Rhin). Membre du comité électoral démocratique en 1849, il encaissait en 1851 les abonnements à la Volksrepublik distribués dans la campagne.
Conseiller général depuis la révolution de 1848, il proposait, le 6 décembre, un vœu en faveur de Cavaignac, accompagné d’une protestation contre la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte. Maire de Ferrette, il fut révoqué en 1850.
Après le coup d’État du 2 décembre 1851, il fut arrêté, mais presque aussitôt remis en liberté par la Commission mixte de Colmar.
Il faisait souvent des voyages à Bâle en 1862, et le préfet supposait qu’il rencontrait le colonel Charras.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28188, notice CASSAL Philibert, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 janvier 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/400 (registre de la Commission mixte et lettre du procureur général de Colmar du 22 janvier 1852). — Arch. Dép. Haut-Rhin, 1 M 42 (3), n° 160, lettre du préfet du 19 mars 1862.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément