CASTAGNOL Jean-Baptiste

Né vers 1828 à Marseille. Portefaix dans cette ville. Il fut condamné à vingt ans de détention à Cayenne par la Commission mixte des Bouches-du-Rhône pour séquestration d’un agent de police avec menaces de mort, pour complot contre la sûreté de l’État, pour détention d’armes. Il faisait partie de la bande d’insurgés réunis au pont de Roquefavour en décembre 1851. Voir Ferrat Gaspard*, Michel Gabriel*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28199, notice CASTAGNOL Jean-Baptiste, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 février 2020.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/105.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément