CAZE

Musicien et « ménestrel » à Reims (Marne). Le 26 février 1848, alors qu’une vive agitation régnait dans les rues de la ville à l’annonce des événements de Paris, Caze, un des chefs icariens de la localité, harangua la foule devant l’Hôtel de Ville, demandant le remplacement de la municipalité. Avec d’autres « chefs socialistes » comme Béranger et Butot, il empêcha, momentanément, que l’agitation ne tournât au désordre. Il entra à l’administration municipale provisoire avec d’autres socialistes ou icariens. Voir Bastard*, Béranger*, Butot E.*, Doudot*, Dousseau*, Droy*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28274, notice CAZE, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Boussinesq et Laurent, Histoire de Reims, t. II, 2e partie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément