CAZEAUX Pierre, Euryale.

Par Ph. Régnier

>Né le 23 août 1805, mort en 1880. Ingénieur hydrographe, saint-simonien.

Polytechnicien de la même promotion que Michel Chevalier* (1823), il fut amené aux soirées du Producteur par Charles Lambert*. Membre du « Collège ", il eut un rôle important à la direction de L’Organisateur et du Globe. Lors du schisme de 1831, il se déclara plutôt en faveur de Bazard*, quoique non hostile à Enfantin*, dont il était un proche conseiller. Il aida Édouard Charton*, son beau-frère, à fonder Le Magasin pittoresque, puis se consacra entièrement à la mise en valeur, près d’Arcachon, de 13 000 hectares de sable, anciennement dits « la plaine de Cazeaux ». Cette expérience agronomique et industrielle, à laquelle prit part Auguste Chevalier*, fut poursuivie jusqu’en 1849 et eut une certaine valeur d’exemple pour la région des Landes sous le Second Empire. Cazeaux y avait institué un hospice pour les enfants trouvés, qui recevaient une éducation commune, étaient encouragés à se marier entre eux et bénéficiaient d’une concession destinée à les fixer dans la contrée. Parallèlement à sa carrière d’ingénieur, il écrivit dans le Journal des Débats et dans La Liberté. Auteur de manuels de chimie, Cazeaux se fit surtout connaître par ses propositions en matière d’éducation, de crédit mutuel, de retraites ouvrières, de santé publique, et de promotion des femmes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28282, notice CAZEAUX Pierre, Euryale. par Ph. Régnier, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 27 juin 2018.

Par Ph. Régnier

SOURCES : Bibl. Arsenal, Fonds Enfantin, en part. mss. 7 622, 7 627/6-7, 7 702/5-7, 7 722/48, 7 852/90. — Bernard Chenot, « Un saint-simonien dans les Landes. Pierre-Euryale Cazeaux », Institut de France, Académie des Sciences morales et politiques, Séance publique annuelle (7 décembre 1981), Paris, Institut de France, 1981 ;

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément