CAZOLS

Ouvrier mécanicien de Toulouse. Sous la Seconde République, il appartenait à l’équipe du journal L’Émancipation qui abritait une société secrète dont l’esprit rappelait celui de la Société des Droits de l’Homme. Voir Duportal Armand*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28285, notice CAZOLS , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : G. Duveau, La Vie ouvrière en France sous le Second Empire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément