CAZOT Jules, Théodore, Joseph

Né le 11 février 1821 à Alais (Gard). Avocat dans sa ville natale, il se fit connaître par l’« exaltation » de ses idées démocratiques. Après un séjour à Paris, en 1848, il développa à ses concitoyens les idées de Louis Blanc sur le droit au travail. Avec son ami Delort, il présida à l’affiliation à la société secrète de Vallerargues de nombreux habitants de cette commune. En décembre 1851, se trouvant à Lyon, il ne put prendre part à l’insurrection, ce qui n’empêcha pas la Commission mixte du Gard de l’interner dans l’Hérault, à Montpellier. La chute du Second Empire devait en faire un homme politique important : député en 1871, il fut plusieurs fois président de l’Union républicaine à l’Assemblée nationale ou au Sénat. Antiboulangiste en 1889. Voir Delort*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28286, notice CAZOT Jules, Théodore, Joseph, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 juin 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Gard, série M 6. —A. Robert, E. Bourleton, G. Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français, 1789-1889, Paris, Borl, 1891.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément