CHALLEMEL-LACOUR Paul, Armand

Né le 19 mai 1827 à Avranches (Manche), mort le 26 octobre 1896. Il entra à l’École normale supérieure (promotion 1846). Reçu premier à l’agrégation de philosophie, en 1849, il fut nommé au lycée de Pau. Il était professeur au lycée de Limoges, lors du coup d’État du 2 décembre 1851. Il fut arrêté pour ses opinions républicaines, lors de la réaction au coup d’État, marquée près de Limoges par une tentative de soulèvement paysan, particulièrement importante dans la commune de Linards. Il fut emprisonné durant plusieurs mois. Puis il quitta la France et gagna la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie. Il vit Schopenhauer en Allemagne. Rentré en France lors de l’amnistie de 1859, Challemel-Lacour fit, en 1870, une carrière de républicain formaliste, comme préfet de Lyon, contre les révolutionnaires lyonnais, et dans l’entourage du pouvoir, après l’Ordre moral.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28369, notice CHALLEMEL-LACOUR Paul, Armand , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : E. Krakowski, Challemel-Lacour

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément