CHAMBON Clodomir

Né en 1822 à Génolhac (Gard). Négociant à Génolhac, sachant lire et écrire. Après avoir dissipé sa fortune, il se jeta alternativement dans les partis extrêmes. Ultra-légitimiste avant 1848, il se fit ensuite ardent socialiste. En décembre 1851, il prit une part active à l’insurrection de sa commune. Aussi fut-il déporté en Algérie. Cependant, en 1853, sa grâce lui fut accordée et il fut simplement interné à Nîmes (Gard).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28385, notice CHAMBON Clodomir, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gard, série M 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément