CHAMPAGNON Gaspard

Né à Lyon le 11 avril 1815, Meunier et dirigeant des carbonari de l’arrondissement de Villefranche-sur-Saône (Rhône), il professait des opinions socialistes. Il fut condamné, le 21 décembre 1849, à deux ans de prison pour avoir recruté des ouvriers en vue de les conduire à Lyon lors de l’insurrection de juin 1849. Voir Chardonnet Jean-Claude* Arrêté lors du coup d’État du 2 décembre 1851, il resta quatre mois en prison. Voir Léculier Pierre* Déporté en Algérie, à Souk-Ahras, le 24 juillet 1858, à la suite de la loi de sûreté générale, il rentra en 1860 après l’amnistie. Il reprit une activité politique en 1863, mais prodigua les conseils de modération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28406, notice CHAMPAGNON Gaspard, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 janvier 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série M, Victimes du Deux Décembre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément