CHAMPENOIS (famille)

Demeurant au hameau de la Placardelle, commune de Vienne-le-Château (Marne). Au moment du coup d’État, elle était accusée de professer le socialisme et d’avoir été fidèle lectrice des journaux de Proudhon, Le Peuple puis La Voix du Peuple. Valentin, un des fils, ouvrier bonnetier, revint vivre dans sa famille peu après le 2 décembre. Le 14, il adressa une lettre au maire de Vienne-le-Château, pour lui dire que s’il était bien républicain-socialiste, c’était du socialisme « dont parla Mgr Sibour, lequel est digne d’encouragement », car il veut l’amélioration morale du peuple par l’instruction seule.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28411, notice CHAMPENOIS (famille), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Marne, 30 M 17.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément