CHAPU Étienne

Né le 30 juin 1826 à Thouars (Deux-Sèvres) ; coutelier-armurier ; "Marianneux".

Etienne Chapu était le fils d’Honoré Chapu, marchand coutelier rue Porte de Paris à Thouars, et d’Augustine Louleau.

Il épousa le 27 octobre 1845 à Thouars, Marceline Chastenet, née en 1826, fille d’un gendarme à pied. Veuf en 1862, il se remaria rapidement le 9 juillet 1863 à Thouars, avec Judith Belouard, domestique, née en 1838 à Noirlieu (Deux-Sèvres).

Il fut condamné à trois mois de prison, le 13 septembre 1856, par le tribunal correctionnel de Bressuire, pour affiliation à la société secrète la Marianne. Il aurait été condamné à la même peine, le 20 septembre 1856, par le tribunal correctionnel de Saumur, pour le même motif.

Il ne résidait plus à Thouars en 1866.

Voir Arnault Philippe-Auguste pour le groupe des « Marianneux » des Deux-Sèvres, dont Thouars.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28453, notice CHAPU Étienne, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 janvier 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/417, P. 1411. — Arch. Dép. Deux-Sèvres, Registre des jugements du tribunal de Bressuire année 1856 ; état civil et recensements de Thouars. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément